Les honoraires de l'avocat

au Cabinet ACG

Les honoraires d'avocat au Cabinet d'avocats ACG de Reims, Chalons et Troyes

Que représente l’honoraire ?
 

Il est bien évident que nous sommes une entreprise. Nous ne vivons que des honoraires que nous facturons. Ils nous permettent de payer nos charges de fonctionnement, notre personnel et de rémunérer les avocats. Nos clients ont tout intérêt à ce que l’honoraire soit adapté au travail qu’il attend de nous.

D’une façon générale, l’Avocat ne travaille pas pour l’argent mais sans argent, il disparaît. Un avocat bien payé n’est malheureusement pas toujours bon. Un avocat mal payé est toujours voué à la disparition. Il ne pourra pas se former, n’aura petit à petit plus les moyens d’avoir des juristes et des assistants, aura du mal à tenir ses comptes... Il tiendra seul sa comptabilité, tapera son courrier, gèrera l’accueil de ses clients,... Tout cela impacte le temps de travail sur le fond des dossiers.

L’honoraire facturé correspond au coût de la prestation intellectuelle, de la logistique, du personnel et du temps passé par l’avocat.

On considère en France que le coût moyen de fonctionnement d’une structure d’avocat avant toute rémunération du professionnel est de 150 euros HT/heure facturable (frais de personnel, locaux, charges sociales, assurances responsabilité civile, documentation, cotisations aux ordres, taxes de toutes natures, informatique, téléphone...)

En moyenne le temps facturable est de 50 à 60% des temps de travail effectifs ; ne sont pas facturables les temps de gestion, les temps de formation, les temps non affectables à un dossier spécifique...

Un avocat va rarement pouvoir facturer plus de la moitié du temps qu’il consacre à son activité professionnelle. Nous sommes dans ces moyennes.

 

Notre tarification va s’organiser le plus souvent soit :

  • à l’heure,
  • au forfait sur la base d’une reconstitution théorique d’un nombre d’heures adapté au dossier en cause,
  • Au forfait ou à l’heure et au résultat (% des sommes obtenues pour le client ou économisées au client),
  • Au forfait et calculée de façon proportionnelle aux sommes perçues par le client pour permettre d’éviter toute surprise (dossiers spécifiques).

 

Les taux horaires pratiqués sont fonction de :

  • la compétence de l’avocat,
  • son niveau de spécialisation,
  • sa réputation,
  • sa notoriété
  • son expérience...

 

Ils peuvent varier au sein du même cabinet car nous sommes tous différents. C’est d’ailleurs la condition de notre complémentarité. Un résultat particulier s’accompagnera d’un honoraire complémentaire visant à rémunérer l’excellence de la prestation ou du conseil.