Alegra : l'ex-videur a-t-il frappé le client qui vomit ?

Publié le
Thème(s) : Droit pénal

Article paru dans l'Union le 4 novembre 2008

Drôle d'affaire que celle abordée hier par le tribunal de police. Un ancien videur de l'Alegra, qui a démissionné depuis les faits qui lui sont reprochés, et exerce aujourd'hui la profession d'agent de sécurité à Verdun, devait comparaître devant la juridiction de proximité pour violences. Il était représenté par Me Chantal Focachon. Nous sommes le 20 octobre 2007 vers 2 h 30. Un client de 20 ans qui visiblement ne supporte pas les whiskies qu'il a ingurgités, s'endort dans les escaliers de la discothèque, et commence à vider son trop-plein. « Le videur l'a attrapé par le cou, l'a soulevé et violemment sorti », explique le juge. Le jeune client aurait asséné des coups de poing au videur. Difficile de démêler l'écheveau. Pour le ministère public : « On attend d'un professionnel qu'il fasse régner l'ordre dans l'établissement et traite les personnes avec dignité. Ce professionnel de la sécurité a manqué et de maîtrise et de sang-froid ». Et de réclamer 100 euros d'amende. La défense conteste la manière dont les faits se sont déroulés, les témoignages de la victime et de sa copine divergent. « Elle parle de coups, lui dit qu'on l'a saisi au cou, la différence est de taille. Ce jeune homme était ivre, a vomi. Mon client a essayé de lui faire entendre raison, s'est fait insulter et n'a pas répondu par des actes de violence ». Me Focachon finit sa plaidoirie en estimant que son client aurait été relaxé au bénéfice du doute devant une juridiction correctionnelle, et, logique, demande la relaxe devant la juridiction de proximité. L'ex-videur, dont le casier judiciaire ne fait état d'aucune mention, sera fixé sur son sort le 8 décembre prochain car l'affaire a été mise en délibéré.

D.Z.

Chantal FOCACHON, avocate à châlons en droit pénal et droit des étrangers
Chantal FOCACHON
Avocat associé

Dans la même thématique

L'évolution législative des avantages aux professionnels de santé : la nouvelle loi anti-cadeaux

Publié le - Thème(s) : Thème : Droit pénal, Thème : Droit des professionnels de la santé

Depuis la première loi régissant les avantages octroyés aux professionnels de santé en 1993, le cadre législatif a connu des ajustements significatifs.

Quelles réponses face au harcèlement scolaire ?

Publié le - Thème(s) : Thème : Droit des victimes, Thème : Droit pénal
Le harcèlement scolaire est aujourd’hui devenu un problème sociétal profondément enraciné dans la société. Focus sur les solutions politiques, pénales et disciplinaires à disposition des victimes et de leurs parents.

Quand l’expertise pénale devient contradictoire….

Publié le - Thème(s) : Thème : Droit pénal

Le principe est que l’expertise pénale n’est pas contradictoire contrairement à l’expertise civile qui permet à la personne « mise en cause » de participer aux réunions d’expertise assistée de ses conseils.

Les dix commandements de la garde à vue

Publié le - Thème(s) : Thème : Droit pénal, Thème : Auteur de crime et délit

I. Très rapidement rendez-vous chez l’Avocat tu prendras

II. De tous tes droits tu useras

III. De l’entretien avec l’Avocat tu profiteras

IV. Aux seules questions posées tu répondras

V. Te taire tu sauras

VI. Répondre : « je ne sais pas » tu sauras

VII. Ne pas parler en dehors de la présence de ton Avocat tu veilleras

VIII. Te méfier du gentil enquêteur tu sauras

IX. Relire tes déclarations tu t’y obligeras

X. Refuser de signer à défaut de correction tu pourras.

Maître Chemla, l’avocat de nombreux dossiers emblématiques

Publié le - Thème(s) : Thème : Droit des victimes, Thème : Victime d’attentat, Thème : Victime d’accident collectif : bus, train, crash d’avion, Thème : Droit pénal
Tueurs en série, catastrophes naturelles, attentats : l’avocat, à la tête du cabinet ACG, défend depuis trois décennies les parties civiles dans de nombreux dossiers emblématiques.

Par L'union | Publié le 04/07/2017

"Oui, Karima a bien été tuée au Maroc". Les aveux de Dandouni

Publié le - Thème(s) : Thème : Droit des victimes, Thème : Victimes de violences, violences conjugales, Thème : Droit pénal, Thème : Auteur de crime et délit

Voir l'article d'Ismaël KARROUM publié dans le Charente Libre, mercredi 7 septembre 2016

Le mystère Karima Benhellal touche-t-il à sa fin ?
Karbal Dandouni, son mari, suspect numéro un puis condamné en première instance et en appel à vingt-cinq ans de réclusion criminelle, parle. Enfin. Pendant onze ans, cet homme qui s’était installé à Soyaux a nié. Pendant onze ans, la famille de Karima et les enquêteurs n’avaient aucune réponse à leurs questions.

Attentats de Paris : les conséquences de l'arrestation d'Abrini

Publié le - Thème(s) : Thème : Droit des victimes, Thème : Victime d’attentat, Thème : Droit pénal, Thème : Auteur de crime et délit

Une partie des auteurs survivants des attentats de Bruxelles a été arrêtée en quelques jours.

Une partie seulement, hélas.

Nous sommes désormais conscients d’être confrontées à une hydre dont les têtes repoussent à chaque fois qu’on les coupe.
Hercule en était venu à bout.

Nous y parviendrons, mais pas sans dommages et à condition d’être résolus organisés et lucides.

1/ les personnes arrêtées

Pourquoi il est impératif de juger Salah Abdeslam

Publié le - Thème(s) : Thème : Droit des victimes, Thème : Victime d’attentat, Thème : Droit pénal, Thème : Auteur de crime et délit

Vous avez été nombreux à commenter mon texte de vendredi annonçant l’arrestation de Salah Abdeslam et à vous émouvoir d’un procès à venir.

Certains pensent qu’il s’agit de temps et d’argent perdu.

D’autres imaginent des complots de la part de l’Etat.

De grâce, revenons à la raison !

 

PAS DE COMPLOT

Arrestation ce 18 Mars 2016 de Salah Abdeslam

Publié le - Thème(s) : Thème : Droit des victimes, Thème : Victime d’attentat, Thème : Droit pénal, Thème : Auteur de crime et délit

L’arrestation ce 18 Mars 2016 de Salah Abdeslam en Belgique constitue un succès évident de la part des autorités d’enquête et de police.

Cette réussite ne masque pas l’invraisemblable loupé commis le soir des attentats. On se rappelle que ce terroriste avait été contrôlé à trois reprises entre Paris et Bruxelles sans être inquiété. Les policiers auraient pourtant eu les moyens de diffuser son nom s'ils avaient lu les documents trouvés quelques heures plus tôt dans la polo noire retrouvée devant le BATACLAN.

Un lycéen de Châlons-en-Champagne mis en examen pour apologie du terrorisme

Publié le - Thème(s) : Thème : Droit des victimes, Thème : Droit pénal

Par Monique Derrien, le mercredi 25 novembre 2015.