Les trois hommes soupçonnés d’avoir agressé le patron de La Civette à Vitry-le-François sont innocentés

04 juin 2024 - L'Union
Certes, il y a une victime. Les vidéosurveillances ne mentent pas et témoignent par ailleurs de la violence de cette agression, subie par le patron de La Civette le 25 février 2024. En ce dimanche, la place de la Halle est déserte. Un dimanche comme un autre à Vitry-le-François où Olivier Peraire part déposer la recette de sa semaine à sa banque.

Quatre ans de prison ferme pour l’agresseur sexuel de joggeuses à Châlons

23 mai 2024 - L'Union
Initialement condamné à un an de prison ferme et d’un autre avec sursis, Patrick Leveque passera finalement quatre ans en prison comme l’a décidé la cour d’appel ce mercredi 22 mai.

"Rejeter la responsabilité sur les autres, c'est insoutenable": Au procès du déraillement du TGV Est, l'heure des réquisitions

13 mai 2024 - BFMTV
Trois personnes et trois sociétés dont la SNCF sont jugés depuis le 4 mars devant le tribunal correctionnel de Paris. Les trois premiers encourent trois ans de prison et 45.000 euros d'amende, les trois entreprises 225.000 euros d'amende Le parquet prend lundi ses réquisitions contre les trois personnes et les trois sociétés, dont la SNCF, jugées devant le tribunal correctionnel de Paris pour le déraillement meurtrier d'un TGV d'essai en Alsace le 14 novembre 2015, au terme d'un procès extrêmement frustrant pour les parties civiles.
RTL

L'HEURE DU CRIME - Pierre Chanal : les ultimes confidences

13 mai 2024 - RTL
"Impossible de trouver une photo sur laquelle l'adjudant-chef Pierre Chanal affiche un visage heureux. Il était l'homme qui ne souriait pas, ne parlait pas, n'écrivait pas mais dont on va dire qu'il violait et tuait. A la fin des années 80, sa silhouette va ainsi apparaitre derrière les disparitions et les meurtres de huit jeunes gens. Des appelés du contingent effectuant leur service militaire, dans la Marne, et d'un auto-stoppeur irlandais qui voyageait dans le coin.

Le procès du TGV Est s'achève sans réponses aux questions des endeuillés

07 mai 2024 - BFM TV
Les avocats des parties civiles ont achevé leurs plaidoiries ce mardi 7 mai, et ont pointé du doigt le refus des prévenus d'assumer toute responsabilité dans l'accident mortel survenu en 2015.Les avocats des quelque 90 parties civiles au procès de l'accident du TGV Est qui a entraîné la mort de 11 personnes et fait 42 blessés, ont achevé mardi 7 mai leurs plaidoiries en exprimant leur frustration face au refus des prévenus d'assumer toute responsabilité, rapporte l'AFP.

Agressions sexuelles des joggeuses de Châlons : l’accusé pourrait être blanchi dans ses deux affaires

01 mai 2024 - L'Union
Un des deux dossiers dans lesquels Patrick Leveque est mis en cause est passé devant la Cour d’appel ce mardi 30 avril. Le second devrait suivre. Il continue de nier l’intention sexuelle.

Hondelatte raconte : Rudy Carlin, prendre sa place

11 avril 2024 - Europe 1
Me Pauline Manesse Chemla, avocate pénaliste, était l'invitée de Christophe Hondelatte pour son émission sur Europe 1, "Hondelatte Raconte".  "Rudy Carlin, 41 ans, un voleur multirécidiviste qui a passé la moitié de sa vie en prison… En mai 2021, près de Reims, Rudy Carlin tombe pour l’enlèvement et le viol d’une jeune femme… Il tue aussi son petit copain… Rudy Carlin voulait prendre sa place…". Me Pauline Manesse Chemla a assisté la jeune fille et ses proches, durant l'instruction et lors du procès devant la Cour d'Assises  

À Reims, les étudiants de l’Urca enfilent la robe pour un procès fictif

09 avril 2024 - L'Union
Ce jeudi 4 avril, plusieurs étudiants rémois se sont plongés dans un procès fictif qu’ils ont « joué » en public. Une méthode ludique de pratiquer leurs cours de droit administratif et de faire découvrir cette matière technique à leurs camarades.

Procès de l'accident du TGV d'Eckwersheim : le responsable de la sécurité de la conduite du train minimise sa responsabilité

02 avril 2024 - France 3
Le procès du déraillement mortel du TGV Est à Eckwersheim, débuté il y a un mois, se poursuit ce mardi 2 avril devant le tribunal correctionnel de Paris avec l’audition de l’équipage de conduite. Le cadre transport traction est le premier appelé à la barre. Il était responsable de la sécurité de la conduite du train d’essai.

Le détracteur de Charles de Courson de nouveau jugé

28 mars 2024 - L'Union
Maître Sébastien Busy, avocat pénaliste, est intervenu en défense d'un homme poursuivi pour des faits de diffamation envers le député Charles de Courson. Me Busy a estimé pour sa part ne pas déceler dans les tracts en question "toute allégation ou imputation d'un fait portant atteinte à l'honneur ou à la considération" de l'élu. 

Coup de fusil à Saint-Dizier : sept ans plus tard

19 mars 2024 - JHM
Maître Sébastien Busy, avocat pénaliste, défend un père de famille blessé par arme.  

Série de cambriolages dans l'Aube : 5 ans de prison requis contre des frères jumeaux

19 mars 2024 - L'Est Eclair
Deux hommes ont comparu devant le tribunal correctionnel de Troyes, soupçonnés d'avoir commis une vingtaine de cambriolages avec effraction. Le parquet a requis une peine de 5 années de prison.  Me Sébastien Busy, avocat de l'un des prévenus, a plaidé la relaxe en s'appuyant sur les incohérences de l'enquête, notamment les contradictions dans les PV et les données de géolocalisation.  

Un procès fictif pour découvrir le droit administratif

17 mars 2024 - L'Union
Le cabinet ACG est heureux d'être associé au projet du Professeur Armand Desprairies d'organiser un procès fictif en droit administratif dans le cadre de son enseignement à la faculté de droit de l'université Champagne Ardenne (URCA).  Me Francine Thomas et Me Anne-Laure Lutringer du pôle droit public du cabinet seront présentes pour soutenir les étudiants et partager avec eux leur expérience professionnelle. Ce procès fictif se tiendra le 4 avril à Reims et le 5 avril à Troyes, et c'est ouvert à tous !     
L'Union

Cinq ans après, la famille de Bastien Payet attend toujours un procès

09 mars 2024 - L'Union
Samedi 9 mars 2019, Bastien Payet est victime d'un lynchage dans le centre de Reims. Il décède le lendemain des suites de ses blessures.  Cinq années après, sa famille attend toujours un procès alors que l'instruction judiciaire est finie depuis un an et demi. 

Une nourrice coupable de violences sur des enfants

07 mars 2024 - L'Union
Le tribunal correctionnel de Châlons en Champagne a condamné à une peine de 8 mois de sursis probatoire pour une durée de 3 années une nourrice pour des faits de violences sur des enfants qu'elle gardait en tant que nourrice.  Mme Pauline MANESSE CHEMLA défendait une de ces enfants, de surcroit petite fille de la prévenue. Elle a souligné durant l'audience le très fort retentissement psychologique qu'ont eu ces faits de violences puisque l'enfant souffre de retards psychomoteurs.