Saïd Lebbar et le parquet général font appel

28 janvier 2023 - L'union
Condamné à une lourde peine de réclusion criminelle pour le meurtre de Mourad Chegrouche, Saïd Lebbar a fait appel, jeudi, de la décision de justice rendue le 18 janvier à Reims par la cour d’assises des mineurs. « Tout est remis en jeu. Nous allons devoir redébattre des responsabilités de chacun des accusés dans un délai d’un an », explicite l’un des trois avocats de la défense, M e Mourad Benkoussa.

Il a marqué 2022 : Gérard Chemla, avocat rémois défenseur de victimes du terrorisme

21 décembre 2022 - France Bleu
Pour la série "Ils ont marqué l'actualité 2022" de France Bleu Champagne-Ardenne, interview de Maître Gérard Chemla sur son engagement au coté des victimes de terrorisme lors des procès des attentats du 13 novembre à Paris et du 14 juillet à Nice.

Me Gérard Chemla, revient sur la qualification de terroriste pour un des accusés

13 décembre 2022 - BFM Nice
Me Gérard CHEMLA, revient sur la qualification de terroriste pour un des accusés  " Nous nous sommes battus pour la qualification terroriste et à la fois l'association de malfaiteurs" au sujet de Ramzi Arefa

Pour la première fois en France, un tribunal celui de Reims, a annulé une saisie des douanes de 2,8 kg de cocaïne

10 décembre 2022 - L'union
  Le tribunal annule un contrôle des douanes anticonstitutionnel, deux hommes pris avec 2,3 kilos de cocaïne libérés Pour la première fois en France, un tribunal, celui de Reims, a annulé une saisie des douanes, conformément à une récente décision du Conseil constitutionnel et ordonné la remise en liberté de deux hommes interpellés avec 2,3 kilos de cocaïne. Explications   

Procès du crash Rio-Paris : les arguments du parquet sont "faux et malhonnêtes", déplore un avocat des familles des victimes

08 décembre 2022 - Franceinfo
"C’est totalement incompréhensible. On ne peut pas l'accepter", a réagi jeudi 8 décembre sur franceinfo Maître Sébastien Busy, un des avocats de l’association Entraide et Solidarité AF447, représentant les familles des victimes du crash  de l’Airbus Rio-Paris qui a causé la mort de 228 personnes le 1er juin 2009.
Logo du journal

Agression d’un gendarme au lac de Mesnil-Saint-Père cet été : deux protagonistes condamnés

24 novembre 2022 - L'Est éclair
Cet été, un gendarme a été encerclé par une vingtaine de jeunes sur la plage de Mesnil-Saint-Père, insulté et frappé. Deux hommes étaient jugés mardi suite à ces faits. "Ce qui s'est passé est inadmissible mais on peut se demander si ce dossier a été instruit comme il aurait dû", a plaidé Me Anne-Sophie Wagnon-Horiot, à la défense de Dorian C. Elle s'étonne que personne d'autre n'ait été entendu.
Logo journal

Du champagne produit "par ignorance"

23 novembre 2022 - L'Est éclair
Soupçonné d'avoir fabriqué d'importantes quantités de vin effervescent en dépit de toutes procédures légales, un récoltant était entendu par le tribunal correctionnel de Châlons. "Durant un peu moins de deux heures, en amont de l'audience, plusieurs moyens en nullité ont été soulevés par l'avocat de la défense, Me Mourad BENKOUSSA, dans le but de révéler un vice de procédure."
Logo journal

Procès du crash du Rio-Paris: les proches des victimes s’expriment

23 novembre 2022 - L'Ardennais
Des proches des 216 passagers et 12 membres d’équipage décédés dans le crash en 2009 du vol AF447 entre Rio de Janeiro et Paris s’expriment à partir de mercredi au procès pour homicides involontaires d’Airbus et d’Air France. Après plus de six semaines d’audience devant le tribunal correctionnel de Paris, les parties civiles doivent être entendues au cours de cinq demi-journées, jusqu’au 30 novembre.

Procès du drame de Millas : La conductrice « coupable des faits reprochés en leur intégralité »

18 novembre 2022 - 20 minutes
Un jugement qui satisfait Maître Gérard Chemla, avocat de nombreuses parties civiles. Il regrette toutefois que la prévenue n’ait pas pu « entendre que c’est elle qui est responsable ». Pour Stéphane, dont la fille Ophélia est décédée dans l’accident, « le principal est là. J’ai pu entendre le mot coupable », formule ce père qui a suivi les trois semaines de procès.
L'Union

Contrôle judiciaire maintenu pour les agents de la prison

10 novembre 2022 - L'Union
Me Focachon et Me Benkoussa, avocats de prévenus dans cette affaire, ne comptent pas laisser leurs clients dans cette situation.
BFM TV

Procès de l'attentat de Nice: des réponses satisfaisantes ?

07 novembre 2022 - BFM TV
Maître Gérard Chemla, avocat de parties civiles au procès de l'attentat de Nice, réagit aux propos de certaines d'entre elles, qui qualifient le procès de "mascarade".

Meurtre de kevin : triangle amoureux et manipulation à mourmelon

28 octobre 2022 - RMC BFM Play
"Le 2 juin 2018, à Mourmelon-le-Grand, Océane, 17 ans, appelle en larmes la gendarmerie. Elle hurle que son ex-petit ami, Kevin Chavatte, 17 ans, vient d'être sauvagement poignardé de vingt coups de couteau sous ses yeux. Kevin était pourtant un adolescent modèle et très populaire. Rien ne peut expliquer le terrible acharnement dont il a été victime. C'est le début d'une affaire criminelle diabolique qui va révéler une incroyable manipulation."
Logo du journal

Dix mois ferme après une agression au couteau, en groupe, à Fère-Champenoise

28 octobre 2022 - L'union
Sans vraiment comprendre pourquoi, un homme et sa famille se sont fait agresser par quatre individus à Fère-Champenoise. Le dernier des mis en cause était jugé le 26 octobre à Châlons-en-Champagne. Me Aurore BOISSY avocate au sein du cabinet ACG Avocats & Associés au sujet de l'un des agresseurs qui ne s'est pas présenté au tribunal. " Je déplore le fait que monsieur n'ait pas fait l'effort de se déplacer.
Matot Braine

Le pacte d’associés, complément discret des statuts : utilités et limites

28 octobre 2022 - Matot Braine
À l’instar d’un contrat de mariage que l’on conclut avant de s’engager, le pacte d’associés est le contrat qui permettra d’anticiper des situations potentiellement conflictuelles. Explications de Me Xavier ALBERTINI, et Me Théo Blanchard
logo du journal

L’instituteur qui photographiait ses élèves à la piscine condamné par le tribunal de Reims

23 octobre 2022 - L'union
L’instituteur a reconnu une douzaine de faits similaires mais seules ses deux dernières petites victimes ont été identifiées, au printemps dernier. Condamné à un an de prison avec sursis, il a l’interdiction définitive d’enseigner. Me Aurore BOISSY avocate au sein du cabinet ACG Avocats & Associés interpelle l'instituteur lors du procès au sujet des jeunes filles victimes. "Elles sont suivies psychologiquement quand elles en ressentent le besoin.