Chantal FOCACHON, avocate à châlons en droit pénal et droit des étrangers

Chantal FOCACHON

Avocat associé

Droit pénal
Droit des étrangers

Assistant(e)s
Sandrine JUBREAUX
Ses réseaux
    Avocat depuis
    1991

    Titulaire d'une maîtrise mention Carrières Judiciaires obtenue en 1989, elle prête serment en janvier 1991 à la Cour d'Appel de Reims et intègre le cabinet Devarenne en janvier 1991 puis ACG et Associés en décembre 1991.

    Son activité s'oriente très rapidement vers la défense pénale. C'est donc tout naturellement qu'elle se tourne vers les audiences correctionnelles puis celles de Cour d'Assises pour ne plus les quitter. Essayer de comprendre comment l'être humain peut basculer en quelques instants dans une folie meurtrière la passionne ; Aider et soutenir la victime dans sa reconstruction est également un moment fort de son activité.

    Tenace, disponible et dévouée à la défense pénale (rendez-vous, visites à la maison d'arrêt, assistance à l'instruction, audiences, etc.), elle est soucieuse du respect des droits de l'Homme. Ainsi, elle traite également des dossiers relatifs aux droits des Étrangers (régularisation, obtention de titres, visas, titres d'étudiants...) où la dimension humaine est prépondérante.

    Elle appâte sa victime et filme l'agression avec son portable

    Publié le 21 février 2010 - Thème(s) : Droit des victimes

    La tête entre les mains, les deux prévenus attendent d'être fixés sur leur sort. Ils ont demandé un délai pour préparer leur défense, le tribunal doit donc simplement statuer sur le placement en détention requis par le substitut du procureur. Me Focachon ne cache pas sa crainte. « Même si mon client n'a aucun antécédent judiciaire, les faits dont il est accusé sont particulièrement graves.

    Givry-en-Argonne / Accident mortel. Deux mois ferme pour le chauffard

    Publié le 17 novembre 2009 - Thème(s) : Droit pénal, Auteur de crime et délit

    Archive 2009
    Article paru dans l’Est-éclair, le 16 novembre 2009

    Saint-Gibrien, Touche pas à mon pote. Injures raciales au centre de tri

    Publié le 20 juin 2009

    Article paru dans l’Union, le 19 juin 2009

    Rachel* soutient mordicus qu'elle n'est pas raciste. Pourtant, des injures raciales sortent de sa bouche le 11 février 2009, dans la salle de repos du centre de tri de Saint-Gibrien.
    Elle y pénètre en furie, raconte le plaignant d'origine martiniquaise, et lui adresse des propos outrageants en rapport avec sa couleur de peau. « J'ai été tellement surpris de son comportement que je n'ai pas répondu », raconte-t-il.

    Le patron et l'incendiaire du Maroc devant la justice

    Publié le 07 mars 2009 - Thème(s) : Droit pénal, Auteur de crime et délit

    Article paru dans l’Union, le 6 mars 2009

    Alegra : l'ex-videur a-t-il frappé le client qui vomit ?

    Publié le 05 novembre 2008 - Thème(s) : Droit pénal

    Article paru dans l'Union le 4 novembre 2008

    Assises de la Marne / Bavure chez les dealers d’Epernay : des peines modérées

    Publié le 27 septembre 2008 - Thème(s) : Droit pénal, Auteur de crime et délit

    Article paru dans l'Union le 26 septembre 2008

    Quatre jeunes de Bernon, le quartier HLM, risquaient de lourdes peines pour une tentative d’assassinat dans le milieu de la drogue. La cour d’assises de la Marne n’a finalement retenu contre eux que des violences avec armes.

    Accusé de vol, il repart libre

    Publié le 06 septembre 2008 - Thème(s) : Droit pénal, Auteur de crime et délit

    Article paru dans l'Union le 5 septembre 2008

    Davit arrive au tribunal menottes aux poignets, une interprète à ses côtés. Jugé par le tribunal correctionnel de Châlons mercredi pour avoir commis un vol dans la caisse de la station-service La Folie bergère, à Bergères-lès-Vertus, ce Géorgien d'origine est déjà très connu de la justice française. Sous de multiples identités. Quant à son casier judiciaire, « je ne vais pas le lire, ce serait trop long », remarque la présidente du tribunal, Marie Bart.

    Avocats sans voix : audience piano piano…

    Publié le 22 décembre 2007

    Article paru dans l'Union le  21 décembre 2007

    Au nom du Barreau de Châlons, Me Chantal Focachon a donné le tempo et expliqué avec clarté les raisons de ce mouvement de grève.

    Aucun avocat n'a plaidé mercredi à l'audience correctionnelle car tous sont opposés à la réforme du divorce par consentement mutuel que l'État souhaite mettre en place. Flou entre les détenus, prévenus libres, interprète chinoise et familles…

    Sébastien BUSY, avocat pénaliste à reims. Il intervient en droit pénal, crash aérien, permis de conduire
    Sébastien BUSY
    Avocat associé
    Mourad BENKOUSSA, avocat spécialiste en droit pénal à Reims
    Mourad BENKOUSSA
    Avocat associé
    Me Aurore BOISSY, avocate en droit pénal à Reims pour les accusés ou les victimes
    Aurore BOISSY
    Avocat associé
    Me Daniel FROUGE, avocat en droit pénal à Reims
    Daniel FROUGE
    Avocat associé
    Juline FOULEY, avocate à Reims
    Juline FOULEY
    Avocat
    Vous pouvez contacter Chantal FOCACHON via ce formulaire

    Le Cabinet ACG met en œuvre un traitement de données à caractère personnel vous concernant conforme au Règlement Européen (UE) 2016/679 du 27 Avril 2016, aux principes de la Loi Informatique et Libertés et plus largement à toutes les dispositions légales en vigueur, afin de gérer et répondre à vos demandes effectuées via ce formulaire. Les données collectées sont destinées au personnel habilité du Cabinet ACG Les renseignements obtenus resteront strictement confidentiels. Les courriers électroniques sont conservés sur support informatique le temps pour nous de vous fournir une réponse. Vous pouvez accéder aux données vous concernant ou demander leur effacement. Vous disposez également d’un droit d’opposition, d’un droit de rectification et d’un droit à la limitation de vos données. Ces droits peuvent être exercés, en justifiant de votre identité. Pour les exercer, vous pouvez nous contacter par voie électronique : contact@acg-avocat.com. Sous réserve d’un manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.