Pauline MANESSE-CHEMLA, avocate pour les victimes

Pauline MANESSE-CHEMLA

Avocat associé
Parle anglais

Droit pénal
Droit des victimes
Défense pénale des auteurs et victimes

Master II Droit Pénal et Science Criminelles
Formation privatiste judiciaire

Assistant(e)s
Lolita LANDRIEUX
Ses réseaux
    Avocat depuis
    2010

    C'est au contact de Vincent DURTETTE que Pauline MANESSE-CHEMLA décide de devenir Avocate. Ce dernier lui a transmis son intérêt pour la matière pénale à son arrivée au Cabinet ACG en Août 2005.

    L’expérience acquise depuis aux côtés de Jocelyne BEYER BUCHWALTER et de Gérard CHEMLA l’a confortée dans son souhait de faire de cette discipline son contentieux de prédilection. Elle devient associée au sein du Cabinet ACG en janvier 2013 et intervient en :


    Droit pénal et Droit des victimes :

    • Catastrophe
    • Crash aérien
    • Explosion
    • Réparation du préjudice corporel
    • Responsabilité médicale
    • Droit des personnes
    • Droit des mineurs
    • Indemnisation des préjudices
    • Accident collectif
    • Victimes en série


    Exemples de dossiers d’accidents collectifs:

    • Avocat des victimes de l'attentat du Bardo du 18 mars 2015
    • Avocat dans l'affaire des surirradiés d'Epinal plaidée en octobre 2012
    • Avocat dans le dossier des irradiés de Toulouse
    • Crash de LA VEZE à Besançon en octobre 2006
    • Effondrement de la passerelle du QUEEN MARY 2 le 15 Novembre 2003, étudié à l’occasion d’un stage auprès de la Fédération Nationale des Victimes d’Accidents Collectifs,
    • Crash du CONCORDE à Gonesse le 25 juillet 2000
    • Crash de l’A310 de la compagnie KENYA AIRWAYS le 30 Janvier 2000


    Droit pénal et défense des prévenus et accusés :

    Me MANESSE défend aussi régulièrement devant toutes les juridictions les auteurs, mineurs comme majeurs, prévenus et accusés d’infractions pénales.

    Quelles réponses face au harcèlement scolaire ?

    Publié le - Thème(s) : Droit des victimes, Droit pénal
    Le harcèlement scolaire est aujourd’hui devenu un problème sociétal profondément enraciné dans la société. Focus sur les solutions politiques, pénales et disciplinaires à disposition des victimes et de leurs parents.

    Un pas de géant pour les victimes !

    Publié le

    Le texte adopté le 11 octobre 2023 par le Parlement au terme de la Commission mixte paritaire s’inscrit dans le cadre des réflexions animées par les Etats Généraux de la Justice.

    Parmi les dispositions améliorant le déroulement de la procédure pénale, viennent d’être adoptées deux dispositions que j’ai personnellement soutenues devant les conseillers du Ministre le 24 mai 2023 :

    23 mai - Colloque sur les violences conjugales

    Publié le - Thème(s) : Victimes de violences, violences conjugales

    Le cabinet ACG co-organise les 1ères rencontres du droit de la victime le 23 mai à Sciences Po en partenariat avec le ministère de la Justice, l'association d'aide aux victimes Le Mars - France victimes 51 et l'ERAGE. 

    Le thème de cette journée d'échanges entre acteurs de terrain est "violences conjugales : quelle place pour quelle victime".

    Cette journée est gratuite et ouverte à toutes et tous.

    Quand l’expertise pénale devient contradictoire….

    Publié le - Thème(s) : Droit pénal

    Le principe est que l’expertise pénale n’est pas contradictoire contrairement à l’expertise civile qui permet à la personne « mise en cause » de participer aux réunions d’expertise assistée de ses conseils.

    Ce défaut de contradictoire dans l’expertise pénale est particulièrement attentatoire aux droits de la défense, surtout quand la mission donnée par le juge d’instruction à l’expert consiste à « évaluer la faute médicale » responsable de l’homicide involontaire.

    Le harcèlement scolaire : il faut que la peur change de camp

    Publié le

    Ils s‘appelaient Evalnide, Thybault …. des prénoms à jamais gravés dans le marbre des victimes silencieuses du harcèlement.
    Si jeunes et si fragiles.

    Proies faciles de la cruauté de leurs semblables, et parfois même des adultes.

    Il ne faut pas attendre un drame pour réagir quand on constate que son enfant ne parle plus, ne veut plus aller à l’école et que ses résultats baissent.

    Le harcèlement, c’est de la violence, de la violence sournoise, répétée, qui entraîne une dégradation des conditions de vie de l’enfant.

    FAQ pour les victimes

    Publié le

    Mon fils a été victime d’un très grave accident de la circulation. L’assureur me dit de ne rien faire, de ne pas déposer plainte. J’ai quand même voulu le faire mais la police refuse.

    Je suis victime, pourquoi prendre un avocat ?

    Publié le

    Prendre pour la première fois rendez-vous chez un avocat lorsqu’on est victime est une étape redoutée. Nous le savons.

    Répéter ce qui a déjà été dit à la police, à la gendarmerie, à son médecin, à son psy est très douloureux.

    Les honoraires de l’avocat effraient.

    On se dit qu’on est victime et qu’on n’a pas besoin d’un avocat, que la justice va faire son travail et que s’il faut vraiment un avocat, on prendra celui qui est recommandé par l’assureur.

    La loi protège-t-elle suffisamment les victimes d’attentats ?

    Publié le - Thème(s) : Droit des victimes, Victime d’attentat

    Que mettre sous le terme de victime ?

    Est victime d’un attentat toute personne qui, présente ou non sur les lieux de l’attentat, subit à titre personnel un préjudice du fait de l’acte de terrorisme.

    Cela signifie que sont non seulement considérées comme victimes :
    • les personnes décédées ou blessées, physiquement et/ou psychiquement,
    • les proches de ces personnes, même non présents sur les lieux de l’attentat.

     

    J’ai peur de me constituer partie civile par crainte de représailles ?

    Un lycéen de Châlons-en-Champagne mis en examen pour apologie du terrorisme

    Publié le - Thème(s) : Droit des victimes, Droit pénal

    Par Monique Derrien, le mercredi 25 novembre 2015.

     

    Me Manesse et Me Chemla défendent des victimes de l'attentat du Bardo

    Publié le - Thème(s) : Droit des victimes, Victime d’attentat

    Tunis, le 18 mars 2015. Deux terroristes avaient semé la terreur dans le musée du Bardo et tué 22 personnes dont 4 Français.

    Quatre ans de prison ferme pour l’agresseur sexuel de joggeuses à Châlons

    23 mai 2024 - L'Union
    Initialement condamné à un an de prison ferme et d’un autre avec sursis, Patrick Leveque passera finalement quatre ans en prison comme l’a décidé la cour d’appel ce mercredi 22 mai.

    Agressions sexuelles des joggeuses de Châlons : l’accusé pourrait être blanchi dans ses deux affaires

    01 mai 2024 - L'Union
    Un des deux dossiers dans lesquels Patrick Leveque est mis en cause est passé devant la Cour d’appel ce mardi 30 avril. Le second devrait suivre. Il continue de nier l’intention sexuelle.

    Hondelatte raconte : Rudy Carlin, prendre sa place

    11 avril 2024 - Europe 1
    Me Pauline Manesse Chemla, avocate pénaliste, était l'invitée de Christophe Hondelatte pour son émission sur Europe 1, "Hondelatte Raconte".  "Rudy Carlin, 41 ans, un voleur multirécidiviste qui a passé la moitié de sa vie en prison… En mai 2021, près de Reims, Rudy Carlin tombe pour l’enlèvement et le viol d’une jeune femme… Il tue aussi son petit copain… Rudy Carlin voulait prendre sa place…". Me Pauline Manesse Chemla a assisté la jeune fille et ses proches, durant l'instruction et lors du procès devant la Cour d'Assises  
    L'Union

    Cinq ans après, la famille de Bastien Payet attend toujours un procès

    09 mars 2024 - L'Union
    Samedi 9 mars 2019, Bastien Payet est victime d'un lynchage dans le centre de Reims. Il décède le lendemain des suites de ses blessures.  Cinq années après, sa famille attend toujours un procès alors que l'instruction judiciaire est finie depuis un an et demi. 

    Une nourrice coupable de violences sur des enfants

    07 mars 2024 - L'Union
    Le tribunal correctionnel de Châlons en Champagne a condamné à une peine de 8 mois de sursis probatoire pour une durée de 3 années une nourrice pour des faits de violences sur des enfants qu'elle gardait en tant que nourrice.  Mme Pauline MANESSE CHEMLA défendait une de ces enfants, de surcroit petite fille de la prévenue. Elle a souligné durant l'audience le très fort retentissement psychologique qu'ont eu ces faits de violences puisque l'enfant souffre de retards psychomoteurs.   

    Mort de Bastien Payet, agressé en pleine rue : cinq ans après, ses proches attendent toujours le procès

    21 février 2024 - France 3
    Cinq ans après la mort de Bastien Payet, étudiant de 23 ans tabassé en pleine rue à Reims (Marne), ses proches attendent toujours le procès de ses trois agresseurs. Malgré une instruction achevée depuis un an et demi, aucune date n’a été annoncée. “On n’oubliera jamais, mais on aimerait avancer. Le procès sert à ça et à être reconnue en tant que victime. Ma vie s’est arrêtée le 10 mars 2019”, assène la maman de Bastien Payet en rappelant cette date fatidique, celle de la mort de son fils à 23 ans. 
    Article

    "Jugé comme un assassin", Rudy Carlin condamné à la perpétuité.

    25 novembre 2023 - L'Union
    Rudy Carlin a été condamné à la prison à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 22 années.  Me Pauline Manesse-Chemla, avocat des victimes, a salué cette décision de la Cour d'assises : «Ce soir. mes clients sont apaises parce que la justice les a entendus". "La perpétuité, c'est très fort. Et c'est une peine qui a du sens. C'était le seul mot qu'elles attendaient" a ajouté Me Pauline Manesse-Chemla.  
    Le Figaro

    Marne : un homme condamné à la perpétuité pour le meurtre d’un étudiant et le viol de sa petite amie

    25 novembre 2023 - Le Figaro
    Par Guillaume Poingt - Le Figaro  Condamné à 27 reprises depuis 1998, l’accusé cherchait «une fille à qui faire l’amour» le soir des faits. Sa peine est assortie d’une période de sûreté de 22 ans. Un homme de 44 ans, Rudy Carlin, a été condamné ce vendredi 24 novembre par la cour d’assises de la Marne à la prison à perpétuité assortie d’une période de sûreté de 22 ans. L’accusé a été reconnu coupable du meurtre d'un jeune homme et du viol de sa petite amie, en mai 2021.

    La perpetuité requise contre Rudy Carlin

    24 novembre 2023 - L'Union
    Au 4ème jour du procès de Rudy Carlin devant les Assises de la Marne, Me Pauline Manesse-Chemla, avocat pénaliste au sein du Cabinet ACG à Reims, a plaidé pour partager avec la Cour la parole de la famille du jeune homme tué et de la jeune fille kidnappée et violée. Dans une plaidoirie saluée dans cet article comme calme et plein d'humanité, Me Pauline Manesse-Chemla a souligné qu'il s'agissait "d'un dossier l'ayant profondément choqué". "Il m'a empêché de dormir, comme vous j'en suis certaine" .

    Le bourreau du couple d'étudiants devant ses juges

    20 novembre 2023 - Le Parisien
    Le procès de Rudy Carlin, 44 ans, délinquant au lourd passé, s’ouvre ce lundi devant la cour d’assises de la Marne. Il est accusé d’avoir tué un étudiant de 20 ans et enlevé et violée une étudiante de 19 ans en mai 2021. Me Pauline Manesse-Chemla, avocat pénaliste au sein du cabinet ACG, défend les proches du jeune homme décédé et la jeune fille. 
    Audrey BERNARD, avocat indemnisation des victimes à Evry, Reims, Châlons et Troyes
    Audrey BERNARD
    Avocat associé
    Elsa FAUBERT VAHRAMIAN
    Avocat
    Jules ARMAND
    Avocat
    Vous pouvez contacter Pauline MANESSE-CHEMLA via ce formulaire

    Le Cabinet ACG met en œuvre un traitement de données à caractère personnel vous concernant conforme au Règlement Européen (UE) 2016/679 du 27 Avril 2016, aux principes de la Loi Informatique et Libertés et plus largement à toutes les dispositions légales en vigueur, afin de gérer et répondre à vos demandes effectuées via ce formulaire. Les données collectées sont destinées au personnel habilité du Cabinet ACG Les renseignements obtenus resteront strictement confidentiels. Les courriers électroniques sont conservés sur support informatique le temps pour nous de vous fournir une réponse. Vous pouvez accéder aux données vous concernant ou demander leur effacement. Vous disposez également d’un droit d’opposition, d’un droit de rectification et d’un droit à la limitation de vos données. Ces droits peuvent être exercés, en justifiant de votre identité. Pour les exercer, vous pouvez nous contacter par voie électronique : contact@acg-avocat.com. Sous réserve d’un manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.